Soleil d’hiver bas, tutoriel aquarelle

4
Soleil d’hiver bas, tutoriel aquarelle

Les animaux ajoutent une impression d’échelle et de mouvement à une scène de paysage et les tons clairs de ces moutons, vus contre la lumière du matin, les arbres sombres et les ombres sur la neige, font un excellent sujet.
Comme nous le savons tous, les animaux ne resteront pas immobiles longtemps ! J’ai combiné plusieurs études de moutons de mon carnet de croquis dans des poses variées, en essayant différentes mises en page jusqu’à ce que je sois satisfait de ma composition finale. J’ai ensuite réalisé un croquis tonal au fusain pour m’aider à visualiser ce que j’allais peindre.

Les matériaux utilisés

Téléchargez un croquis imprimable si vous préférez tracer plutôt que dessiner à main levée.

Étape 1

Avec les principaux éléments dessinés sur le papier aquarelle avec un Crayon 2B, j’ai mouillé le ciel avec de l’eau claire, suivi d’un pâle lavis de Terre de Sienne brute, devenant plus fort vers la droite. Alors que tout était encore humide, j’ai ajouté une touche de Rose permanente à droite, suivi de Outremer français. Un pâle lavis de Terre de Sienne brute a été brossé sur les flancs inférieurs des moutons et des plaques de neige, en utilisant le côté de la brosse pour créer de l’éclat et de la texture.

Étape 2

Une fois le ciel sec, j’ai développé les arbres de fond.

Le côté gauche était plus chaud, car c’est de là que vient le soleil. j’ai utilisé un mélange de Terre de Sienne brute avec une touche de Rouge clair, en ajoutant progressivement Outremer français pour faire un gris chaud pour le côté droit. Ce lavis définit aussi le mouton lointain. J’ai adouci les bords à gauche pour suggérer le passage du soleil, en utilisant des coups de pinceau secs à droite pour les brindilles et les branches d’hiver lointaines.

Étape 3

Une fois sec, j’ai peint les arbres de moyenne distance et les ombres. Je travaille toujours de l’arrière-plan au premier plan, du clair au foncé. J’ai d’abord ajouté les ombres sur la neige en utilisant un mélange pâle de Alizarine Cramoisi et Outremer français. Notez comment cela aide à définir les bords supérieurs ensoleillés du mouton.
Les buissons plus sombres derrière les moutons venaient ensuite, utilisant Terre de Sienne brute et Rouge clair, suivis par les troncs et les branches avec un mélange plus fort de Outremer français et Rouge clair. J’ai combiné un pinceau sec et mouillé sur mouillé pour créer une gamme de textures et de bords. Ces formes sombres aident à définir les bords ensoleillés du mouton.

Étape 4

Il était maintenant temps d’ajouter le mouton, en commençant par le plus éloigné à droite. Un gris chaud mêlé de Terre de Sienne brute, Rouge clair et Outremer français a été brossé à sec autour de l’arrière et des côtés du mouton. J’ai foncé sous le ventre et la queue avec un mélange plus épais pendant que c’était humide. La tête et les pattes ont ensuite été ajoutées avec un mélange sombre de Outremer français et Rouge clair, suivi des ombres sur la neige.

Étape 5

En allant de l’avant, le même processus a été répété avec le mouton suivant, en utilisant plus Terre de Sienne brute au lavis gris et au brossage plus sec. J’ai également éclaboussé leurs manteaux laineux avec des gouttelettes d’eau d’une brosse à dents pour créer plus de texture. La tête et les jambes ont été ajoutées avec un mélange épais d’outremer français et un peu Rouge clair.

Pendant que c’était humide, j’ai enlevé le ton plus clair du nez avec un pinceau humide, en prenant soin de laisser le blanc du papier le long du dos et du bord ensoleillés de son oreille.

Étape 6

Le dernier mouton a été peint avec les mêmes techniques et couleurs, en utilisant des coups de pinceau courbes pour suggérer les contours arrondis de son corps. J’ai combiné le brossage à sec et le mouillé sur mouillé pour suggérer la texture de la laine, en prenant soin de laisser du papier blanc comme avant pour les bords supérieurs ensoleillés. Enfin, j’ai ajouté les ombres du premier plan avec un pâle mélange de Alizarine Cramoisi et Outremer français, en faisant glisser la brosse sur le côté pour créer des bords scintillants contre la neige. Quelques herbes ont été ajoutées ici et là avec un mélange sombre et un pinceau fin pour compléter la peinture.


Paul Tisserand est artiste à temps plein, tuteur et démonstrateur. Ses principales inspirations sont la lumière et les effets atmosphériques. Les paysages urbains, les marchés et l’agitation de la ville sont des sujets de prédilection, ainsi que les scènes paysagères, marines et côtières. Il se spécialise actuellement dans l’aquarelle, mais aime aussi travailler l’huile, l’acrylique, le trait et le lavis.

Il est un démonstrateur pour St Cuthbert’s Mill et un contributeur régulier pour le magazine ‘The Artist’. Il est membre à part entière de la Pure Watercolour Society.

Pour d’autres exemples du travail de Paul et des détails sur ses cours de peinture et
jours fériés, veuillez visiter son site Web à www.paulweaverart.co.uk

Tous les travaux © 2021 Paul Weaver

messages similaires

Laisser un commentaire